PERMIS DE CONSTRUIRE

Je mets à disposition mon expérience et mes compétences pour l'établissement de votre permis de construire (ou déclaration préalable selon nécessité) du moment que le recours à un architecte n'est pas obligatoire.

Plan de maison pour construction, rénovation ou extension

Je pars du principe que tous les projets de travaux (construction, extension ou rénovation) doivent répondre aux besoins et souhaits des clients. Ceux-ci ne sont pas identiques. On parle ici bien évidemment d'architecture et, ô surprise, sans surcoût par rapport à des maisons sur catalogue chères (dans les 2 termes du dictionnaire) aux constructeurs.

Nous déciderons donc ensembles du plan de votre future construction selon les contraintes de votre terrain, en respectant votre budget et, bien sûr, suivant vos priorités. Il s'agit d'une étape importante qui peut s'avérer agréable voire conviviale. Aucune décision ne sera prise sans votre aval.

Les pièces graphiques (plans, élévations, coupe etc.) produites durant cette phase serviront à établir le dossier de permis de construire. Avant son dépôt en mairie, je contacte les administrations concernées afin que l’obtention du permis de construire ne soit qu’une formalité.

Demande de permis de construire pour maison individuelle ou une extension

Je réaliserai pour vous le dossier de demande de permis de construire (plans, coupe, élévations et formulaire CERFA) d’après les esquisses et les études effectuées au préalable. Cette prestation comprend également les éventuels échanges avec la mairie jusqu'à l'obtention du permis de construire.

Nous pourrons poursuivre pour les marchés de travaux et le suivi de votre chantier si vous êtes satisfait.e.s de ma prestation et si vous le désirez.

Rappel : Le recours à un architecte est obligatoire dès que le projet atteint ou dépasse les 150 m² de surface de plancher ou d'emprise au sol. Il est donc judicieux de calculer la surface au sol avant tout commencement car faire signer à un architecte des plans qu’il n'aurait pas réalisé, appelé "signature de complaisance", reste un acte illégal et sanctionné pénalement.